Le cedre bleu Réserver une table

Châtel-Guyon, 4 rue Alfred Punett, 63140 Chatel-Guyon, France
4 Reviews 3

Réserve ta table avec nous maintenant. Assure-toi des places libres très tôt. Appelle-nous simplement ou utilise notre Website pour réservation de table en ligne. Nous nous réjouissons de ta visite ! Une réservation est également utile car elle évite les temps d'attente. Nous savons alors combien de clients attendre et pouvons nous préparer en conséquence. Grâce à ta réservation de table, nous pouvons t'offrir un meilleur service. Il est donc préférable de s'occuper tout de suite de ta réservation gratuite, tu peux le faire par téléphone ou en ligne - cela ne prend qu'une minute !.

Sur Le cedre bleu

Réserver une table chez Le cedre bleu maintenant
Heures d'ouverture
Malheureusement, nous n'avons pas d'heures d'ouverture pour ce restaurant.

Reviews

4/5 Rating average

Nous étions un samedi midi ensoleillé d'avril, à la recherche d'un endroit sympa et tranquille pour déjeuner. Nous avons été...More

1/5 Rating average

Tous les autres restaurants de Chatel Guyon étaient fermés donc nous avons atterris ici un mardi soir avec mon mari. Dès les premiers instants, quelque chose cloche : le serveur nous propose de nous asseoir à une table pas dressée. L'ambiance est froide et pesante, et l'on nous sert des cacahuètes pour l'apéro, dans un cadre qui se veut gastronomique. L'entrée est très médiocre : une salade de chèvres chauds qui arrivent froids sur l'assiette, probablement préparés trop tôt. Le serveur, en polo, m'explique qu'ils ont "toujours fait comme ça". Mon mari apprécie également moyennement sa terrine. Le plat est l'apogée du dîner : des cuisses de grenouilles sans ail et sans persil, juste au beurre quoi, assorties de patates cuites à l'eau sans assaisonnement. Je touche à peine à mon plat qui n'a aucun goût, ce qui ne les empêche pas de nous facturer 70€ pour ce dîner honteux. Sans même avoir l'idée de s'excuser ou de nous offrir les cafés. Heureusement, nous avons économisé le vin, le serveur ayant même oublié de nous demander ce que nous prendrions pour accompagner le repas. L'impression de s'être franchement faits avoir.